Murad Fatiyev remporte sa première médaille d'or en Grand Chelem

Murad Fatiyev remporte sa première médaille d’or en Grand Chelem

Murad Fatiyev (AZE) a donné encore plus de joie aux supporters locaux lors de la dernière journée du Grand Chelem à Bakou, arrêtant avec style la tête de série Krisztian Toth (HUN). Le résultat était très spécial pour l’Azéri puisqu’il montait pour la première fois sur la plus haute marche du podium du Grand Chelem. En finale, il a battu le numéro quatre mondial Toth.

Lors de la finale contre Toth, Fatiyev a fait de son mieux pour écarter Toth, mais le Hongrois expérimenté a une fois de plus opté pour la voie du golden score. Chaque athlète recevant deux avertissements, la bataille appartenait à n’importe qui. La deuxième partie du concours était en faveur de Toth. Quatre minutes après le début du golden score, un Fatiyev redynamisé a renversé Toth pour une victoire spéciale.

La compétition pour la médaille de bronze entre Ivanov et Morales a commencé avec ce dernier exécutant presque un ashi-waza pour waza-ari, mais celui-ci a été revu et non décerné. Ivanov a dû travailler dur alors que Morales attaquait, pénalisant le Bulgare. Contre le cours du jeu, Ivanov a ensuite surpris Morales et obtenu un waza-ari. Il a conclu l’affaire avec un tsuri-goshi qui lui a donné un ippon.

Lorsque les deux athlètes attaquent, c’est un plaisir de regarder les supporters. C’est ce qu’ont fait Talibov et Mathieu lors de l’autre match pour la médaille de bronze, mais le jeune azéri a été légèrement meilleur puisque Mathieu a été averti à deux reprises. En fin de compte, il a tenu bon pour remporter la médaille de bronze pour les hôtes au Golden Score après un troisième shido.

Toth ne pouvait pas espérer un début de campagne plus facile à Bakou. S’il a écopé de deux pénalités contre Umedjon Rajabov (TJK), son adversaire a été disqualifié avec trois. Marcelo Gomes (BRA) a également offert une victoire au Hongrois, s’inclinant face à un hansoku-make.

Après que deux disqualifications au Golden Score aient aidé Toth à poursuivre son chemin, le quart de finale a vu la même chose lorsque Khusen Khalmurzaev (AIN) lui a cédé la place après un Golden Score. Le double médaillé mondial a cependant brisé la malédiction des golden scores avec un uchi-mata sautillant pour un ippon complet contre Alexis Mathieu (FRA) pour atteindre la finale.

La fortune a favorisé la deuxième tête de série Ivan Felipe Silva Morales (CUB) puisque Mamedaly Achyldyyev (TKM) s’est vu montrer la porte au deuxième tour de la poule C. Morales, qui est numéro 10 mondial, s’est fait remarquer avec un waza-ari avant de proposer un osae- komi marquera ippon contre Martin Matijass (GER). Il s’est qualifié pour les demi-finales après avoir évincé Vugar Talibov (AZE) d’un coup d’ippon, mais n’a pas pu maintenir son élan pour atteindre le match pour la médaille d’or. C’était une demi-finale sujette aux erreurs, puisqu’il a commis trois infractions aux règles pour aider Fatiyev à organiser une finale avec Toth.

Les compétitions de Fatiyev comprenaient des victoires contre Sami Chouchi (BEL), Akai Japaridze (BEL) et Noel van ‘t End (NED). Contre le Néerlandais, Fatiyev a eu un waza-ari annulé en golden score avant que l’ancien champion du monde ne s’effondre avec un troisième penalty.

Ivaylo Ivanov (BUL), tête de série quatrième, aura l’occasion de se battre pour le bronze après une dure bataille contre Khalmurzaev. Chaque athlète avait un waza-ari avant qu’Ivanov n’obtienne le waza-ari-awasete-ippon. Un waza-ari a aidé Talibov à prendre le dessus sur Van ‘t End lors de l’autre compétition de repêchage.