Danial Williams is declared the winner at ONE 159

« Le feu rencontre le feu » – Danial Williams prêt à apporter la chaleur contre Lito Adiwang lors de son retour en MMA

Si « Mini T » Danial Williams a une réputation pour quelque chose, c’est pour livrer des combats incroyables.

Le spécialiste des frappeurs thaï-australien adore mordre son embout buccal et s’en prendre à un adversaire volontaire, et c’est pourquoi il est ravi de rencontrer Lito « Thunder Kid » Adiwang dans un affrontement de MMA poids paille à ONE Fight Night 19 : Haggerty contre Lobo. sur Prime Vidéo.

Lorsque les deux hommes s’affronteront aux heures de grande écoute aux États-Unis le 16 février, Williams pense que le seul résultat garanti est une bataille épique pour les fans.

Il s’est entretenu avec onefc.com avant le match à Bangkok, en Thaïlande.

«Ça va être un véritable banger. Le feu rencontre le feu. Un grand respect à Lito. Je suis tellement heureux d’avoir un match avec lui. C’est un honneur de le combattre. C’est un gars qui va juste apporter le feu, et il va être un adversaire coriace.

« C’est quelqu’un qui lance avec intention, et c’est ce qui m’excite parce que cela revient presque à la raison pour laquelle j’aime les arts martiaux. C’est l’art de la guerre. J’ai l’impression que c’est un art du combat de guerre. C’est quelqu’un qui veut me tuer et je veux le tuer aussi. C’est un bon style de combat que j’apprécie.

Williams sait qu’une bataille douloureuse l’attend probablement, mais il accueille favorablement la menace importante que représente Adiwang. C’est l’élément de danger qui le maintient concentré, et il pense que cela fera ressortir le meilleur de lui-même sur le ring.

Le représentant du Scrappy MMA et du Kao Sok Muay Thai pense également qu’il peut résister à l’intensité de son ennemi philippin – créant des opportunités pour trouver sa propre finition :

« Lito est un très bon contre-attaquant. Il est doué pour vous attirer, puis il se déchaîne. Donc je vais m’en méfier. Si vous lancez et que vous le ratez, alors il va revenir avec un gros combo. Bien sûr, sa lutte est également bonne. C’est un touche-à-tout.

«Je pense que je vais juste le rencontrer au milieu. S’il veut essayer de me contrer, j’essaierai de riposter et de l’attraper avec rafale. Je veux juste être occupé, avoir un rythme de travail plus élevé et quand je le frappe, le frapper fort. Montre-lui que s’il me frappe, je ne reculerai pas.

« Je serai déçu si je n’arrive pas à terminer. Donc, premier tour, deuxième tour, troisième tour, cela n’a pas d’importance. Mais je me bats toujours pour l’arrivée, et je ferai en sorte de mener le meilleur combat possible.

Williams prévoit de se concentrer sur le MMA après les revers du kickboxing

Danial Williams revient aux arts martiaux mixtes après deux combats pour le titre mondial de kickboxing en 2023.

Bien qu’il ait perdu contre des adversaires d’élite dans « The Kicking Machine » Superlek Kiatmoo9 et Jonathan Di Bella, « Mini T » avait l’impression de s’être trop étiré en essayant de concourir dans plusieurs ensembles de règles au plus haut niveau.

Désormais fermement de retour dans le sport polyvalent – ​​où il a enregistré une séquence de trois victoires consécutives en 2022 – Williams dit avoir appris une leçon précieuse :

« Quelque chose que j’ai appris l’année dernière lorsque je faisais du kickboxing, c’était de rester dans sa propre voie. L’ego prend le dessus sur vous. Vous avez quelques victoires et vous pensez : « Je peux pratiquer tous les sports dans lesquels je m’entraîne ». Mais les compétences en kickboxing sont celles qui me manquent un peu. J’aimerais donc vraiment rester dans un sport pendant un certain temps.

Plutôt que de se sentir limité par son nouvel engagement dans le MMA, Williams y voit une opportunité d’approfondir son étude des différents éléments du sport.

L’ancien champion du monde WMC Muay Thai espère remporter l’or dans la division poids paille MMA, ce qui signifie qu’il devra améliorer ses compétences en lutte, surtout s’il espère vaincre l’actuel roi de la division et lutteur de classe mondiale Jarred « The Monkey God » Brooks.

« Mini T » ajouté :

« Le MMA a toujours été mon objectif final. Je me suis arrêté au plus haut niveau du Muay Thai pour faire du MMA. Je sais que je dois y consacrer du temps parce que c’était un peu fou d’essayer d’acquérir les compétences au cours des deux dernières années, lorsque j’ai passé d’un sport à l’autre. J’ai vraiment l’impression d’être à un niveau où j’ai juste besoin de continuer à m’améliorer en MMA.

«Après le combat contre Jonathan Di Bella, je suis allé à mon premier cours de lutte et je secoue la tête, mec. Je me dis : « J’ai eu huit combats professionnels en MMA et je n’ai pas toujours passé beaucoup de temps dans le département de lutte. »

«J’ai toujours fait un peu de BJJ et de Muay Thai. La lutte consiste simplement à enchaîner tout cela et à obtenir ce cardio, donc j’aimerais passer beaucoup plus de temps dans le département de lutte au cours des deux prochaines années.