Michael Page détaille son parcours vers ses débuts à l'UFC

Michael Page détaille son parcours vers ses débuts à l’UFC

Après un mandat de 19 combats avec Bellator, Michael « Venom » Page est prêt à faire ses débuts tant attendus avec la principale promotion de l’industrie à l’UFC 299.

En décembre dernier, il avait été annoncé que le spécialiste des frappeurs avait signé avec l’UFC suite à l’acquisition de Bellator par la PFL. Pour son premier test à l’intérieur de l’Octogone, « Venom » affrontera Kevin Holland, complet et toujours divertissant.

Lors de la conférence de presse de l’UFC 299 de ce mercredi, Page a expliqué qu’il avait toujours considéré la signature avec l’UFC comme un objectif à long terme, malgré son dévouement envers Bellator qui a duré 10 ans.

« C’était mon intention au départ », a déclaré Page à MMA Junkie et à d’autres journalistes mercredi lors d’une conférence de presse d’avant-combat. « Ce n’est pas quelque chose que j’ai jamais perdu de vue. Avant, j’étais un fan typique, donc je ne connaissais que l’UFC. J’étais probablement le gars qui vous demanderait : « Est-ce que vous faites de l’UFC ? à l’époque. … Je n’ai jamais perdu de vue mon envie de venir ici à un moment donné, simplement parce que c’était mon objectif initial.

(h/t MMAJunkie)

En août 2022, Page a pris des dispositions pour s’éloigner temporairement de Bellator pour explorer des opportunités supplémentaires, ce qui a abouti à un match avec Mike Perry au BKFC 27. Bien qu’il n’ait pas été en mesure de décrocher la victoire sur les tableaux de bord des juges contre Perry, il a exprimé que cela C’est à ce moment-là qu’a commencé la conversation sur sa volonté de se battre en dehors de Bellator.

« Leur premier contact, ce qui était en quelque sorte une erreur de leur part, car cela montrait en quelque sorte leur intérêt », a déclaré Page. « En gros, quand j’ai fait mon combat à mains nues et que j’ai annoncé que je faisais mon combat à mains nues, les gens ont commencé à me demander : ‘Oh, est-il un agent libre ?’ L’UFC a demandé : « Est-il un agent libre ? » Alors nous nous disons : « Oh, quelqu’un est intéressé, hein ? Alors évidemment, c’était eux qui l’avaient initié. C’était comme: ‘Non, non, toujours avec Bellator et j’ai eu X combats, mais il me reste ce temps et nous pourrons parler après.’ La conversation est restée ouverte. Nous sommes partis de là et c’est bizarre.

(h/t MMAJunkie)

Au cours de son mandat chez Bellator, Page a réalisé 12 finitions en 17 victoires et s’est forgé une réputation bien méritée d’artiste KO extrêmement élégant. Et maintenant, ce samedi à l’UFC 299, « Venom » affrontera son premier test sous les lumières de la plus grande promotion des sports de combat.