GB Boxing a décidé de ne pas participer au IBA championnats du monde masculins et féminins en raison des inquiétudes suscitées par l’état de la boxe olympique.

Les championnats sont considérés comme les deuxièmes compétitions de boxe amateur les plus notables après les Jeux olympiques.

Cette fois-ci, les championnats débuteront à Tachkent, en Ouzbékistan, du 30 avril 2023 au 14 mai 2023, malgré la controverse.

L’IBA russe a perdu sa participation aux Jeux olympiques de Tokyo en 2020 en raison de préoccupations concernant sa gouvernance. Il reste interdit de gérer la compétition de boxe aux prochains Jeux olympiques.

Malgré les inquiétudes concernant l’avenir du statut olympique de la boxe, l’événement se poursuivra. En tant que tel, c’est une décision audacieuse de la boxe britannique car cela pourrait endommager le système amateur.

Cependant, des pays comme les États-Unis et l’Irlande ont également décidé de ne pas participer au tournoi. La Grande-Bretagne, cependant, est toujours prête à participer aux prochains Jeux européens à Cracovie.

Cela étant dit, c’est ce que GB Boxing devait dire: « Cette décision reflète les inquiétudes persistantes quant à l’avenir de la place de la boxe dans le programme olympique.

« Et la récente décision de l’IBA d’autoriser les équipes de boxeurs de Russie et de Biélorussie à concourir sous leurs drapeaux nationaux, ce qui contrevient à la position du Comité international olympique (CIO) sur la participation d’athlètes de ces pays.

« GB Boxing condamne l’invasion russe de l’Ukraine et est solidaire du peuple, des boxeurs, des entraîneurs et des officiels ukrainiens. »