Ryuju Nagayama toujours dans la course olympique après l'or contre Takato

Takato, leader de la WRL de Nagayama, champion olympique des moins de 60 kg, 17e

Le vainqueur du Grand Chelem, le Japonais Ryuju Nagayama, s’est hissé à la première place du classement mondial de la FIJ, affichant une victoire remarquable sur Naohisa Takato. L’ancien numéro un espagnol Francisco Garrigós occupe désormais la deuxième place, tandis que le Coréen Ha-Rim Lee maintient une solide présence dans le trio de tête. Takato, quintuple vainqueur du Grand Chelem à Tokyo, ne fait même pas partie du top dix mondial, mais ne s’est pas inquiété et a montré son respect pour Nagayama.

Vainqueur de Tokyo en moins de 73 kg, l’Azerbaïdjanais Hidayet Heydarov a continué à dominer, assurant ainsi sa position de leader. L’Ouzbékistan Murodjon Yuldoshev a pris la deuxième place, le Japonais Soichi Hashimoto complétant le top trois, comme la semaine dernière mais avec plus de points pour Heydarov.

Le Moldave Denis Vieru a conservé son avance en moins de 66 kg avec régularité. Baskhuu Yondonperenlei, représentant la Mongolie, occupe désormais la deuxième place, la même position qu’à Tokyo après sa défaite contre le champion olympique Hifuni Abe. Vazha Margvelashvili (GEO) occupe la troisième place du classement.

Pas de changement chez les moins de 81 kg sans le Géorgien Tato Grigalashvili à Tokyo mais il est assez fort pour tenir tête à Matthias Casse qui a remporté l’argent au Japon. Le vainqueur de Tokyo, Joonhwan Lee, est désormais dans le top 3 du classement et a expulsé le Brésilien Schimidt du top 3.

Le Géorgien Luka Maisuradze a conservé son avance, même si le Japonais Sanshiro Murao est désormais deuxième, après avoir été troisième la semaine dernière. Il échange avec Lasha Bekauri de Géorgie.

Ilia Sulamanidze est toujours en tête chez les -100 kg mais au Japon, c’est Matvey Kanikovskiy qui a gagné pour l’AIN. Il est désormais le mieux classé de son pays avec sept.

Temur Rakhimov (TJK) est toujours en tête dans la division des poids lourds, aucun changement après le Grand Chelem de Tokyo remporté par Bashaev. Son compatriote Tasoev est toujours deuxième.

Après le 25 décembre, il y aura une autre publication du classement mondial avec la diminution des points du Masters de la FIJ à Tel Aviv de l’année dernière.