Mansur Lorsanov remporte son deuxième Grand Chelem en carrière

Mansur Lorsanov remporte son deuxième Grand Chelem en carrière

Dans la catégorie des -90 kg au Grand Chelem de Douchanbé, l'athlète neutre Mansur Lorsanov a saisi l'opportunité de décrocher un billet olympique. Lors de la confrontation finale contre le résistant athlète tchèque David Klammert, l'action a été intense dès le début. Avec les deux judokas faisant preuve d'une grande détermination, le match s'est soldé par un golden score avec un seul shido chacun. L'issue était en jeu, Klammert tentant un ko-soto-gake, mais Lorsanov contrecarra brillamment, poussant son adversaire à son côté pour un waza-ari décisif et décrochant la médaille d'or après une période de suspense.

L'ancien champion du monde Nemanja Majdov (SRB) est entré dans la compétition en tant que tête de série numéro un, dans le but d'obtenir des points vitaux pour la qualification olympique. Cependant, malgré sa position de force, il a été battu dès le début par David Klammert (CZE), se contentant de la médaille d'argent.

Le parcours de Klammert jusqu'à la finale a été marqué par une nette dynamique, notamment une victoire tactique contre le pays hôte Muhammadjon Abdujalilzoda en demi-finale. Pendant ce temps, Majdov a affronté Juyeop Han (KOR) dans le match pour la médaille de bronze mais a été pénalisé à trois reprises, concédant finalement la victoire au judoka coréen.

Pour Theodoros Tselidis (GRE), ce fut une journée difficile, mais il avait encore l'opportunité de monter sur le podium. Face à Muhammadjon Abdujalilzoda (TJK) dans le match pour la médaille de bronze, Tselidis semblait initialement prêt à réussir avec son tokui-waza qui lui a valu un waza-ari. Cependant, Abdujalilzoda s'est ressaisi, exécutant une technique de tsuri-goshi faible pour une victoire par ippon, assurant ainsi sa toute première médaille internationale et des points de classement cruciaux.

Malgré la déception, Tselidis avait montré son potentiel plus tôt dans le tournoi en battant Sami Chouchi (BEL) avant d'être éliminé par Juyeop Han (KOR) au tour suivant. Même si la compétition ne s'est pas terminée comme il l'espérait, Tselidis reste déterminé à poursuivre sa montée au classement mondial.