Si le lecteur ne l’avait pas remarqué, il y a beaucoup d’informations disponibles si on les recherche dans les arts martiaux mixtes. Cela fait partie intégrante de la croissance d’un sport à l’ère des médias sociaux. Les fans vétérans se souviendront quand Dana White, bien avant l’accord massif d’Endeavour et toujours sous la bannière Zuffa, tweetait un endroit où il – oui, l’actuel président de l’UFC – rencontrait des fans et leur donnait des billets pour l’événement UFC à leur domaine. L’époque du besoin de publicité de guérilla est révolue depuis longtemps, mais l’époque des inondations de contenu sur les réseaux sociaux liés au sport est toujours très présente.