Programmes des examens de Dans de Taekwondo

0




Examen de ceinture noire 1er dan ou Il Poum

A/ CONDITIONS PARTICULIERES

Pour le Il Poum

  • avoir 14 ans révolus et moins de 16 ans.
  • être titulaire du grade de ceinture rouge 1er keup.
  • avoir trois timbres de licences dont celui de la saison en cours.

Pour le 1er dan

  • avoir 16 ans révolus.
  • être titulaire du grade de ceinture rouge 1er keup.
  • avoir trois timbres de licence minimum dont celui de la saison en cours.
  • fiche analytique de 1er dan dûment remplie.

B/ MODALITES

Les examens de 1er dan de Taekwondo sont organisés par les Ligues Régionales, sous la responsabilité du président de la Ligue en question.

Le jury d’examen est composé de trois juges d’un grade supérieur ou égal au 2ème dan, il est formé par le président de la Ligue Régionale et proposé pour validation, au Directeur Technique National.

Les sessions se déroulent aux lieux et dates des examens prévus par la Ligue Régionale et validées par le Directeur Technique National.

L’examen est composé de sept épreuves :

a/ les formes : Poumse.
b/ Kibon
c/ Hanbon-Kyorugi
d/ Le combat : Kyorugi
e/ le Ho Shin Soul
f/ l’arbitrage
g/ la théorie

a/ Poumsé (40 points)

Chaque candidat exécute deux Poumse parmi les TAE-GEUK POUMSE du 1er au 8ème :

– Paljang imposé

– un Poumse tiré au hasard parmi les Poumsé du 1er au 7ème.

Chaque Poumsé est noté sur 20 points.

En cas d’erreur de diagramme dans l’exécution du Poumse, le président du jury demande une nouvelle exécution qui est notée sur 10 points seulement.

b/ Kibon (30 points)

Le jury demande au candidat de pratiquer des séries de techniques :

  • les techniques de blocages
  • les techniques de mains ou de poings
  • enchaînements positions / blocage avec attaques des membres supérieurs
  • techniques de pieds
  • les techniques de coups de pieds sautés
  • les techniques de coups de pieds sur cibles

c/ Le Hanbon-Kyorugi (20 points)

Le jury demande au candidat d’exécuter avec un partenaire désigné, six (6) techniques de contre sur l’attaque de coup de poing au visage (Olgul-chirugi) :

  • 2 contres avec une technique de membre supérieur (mains, poings, coudes,…)
  • 2 contres avec une technique de coup de pied au sol
  • 2 contres avec une technique de coup de pied sauté

d/ Le combat : Kyorugi. (30 points)

Le jury organise des groupes de candidats de façon à ce que chaque candidat pratique trois rounds avec des adversaires différents. Chaque round est noté sur 10 points. Chaque combat a une durée d’une minute, la tenue des candidats est : dobok blanc col blanc ou il poum et protections ; tibiales, cubitales, génitales, plastron, casque ou casque à bulle ou grille PVC pour les candidats âgés de plus de trente ans. Les combats se dérouleront selon les règles de compétition de la F.F.T.D.A à l’exception des catégories de poids. Néanmoins il ne sera pas tenu compte des points marqués par les candidats durant les rounds. Le jury évaluera les participants sur la qualité des techniques utilisées, le sens tactique, la gestion du temps, les stratégies mises en place. Le cas échéant, le jury constituera des groupes de combats cohérents.

e/ Le Ho Shin Soul (20 points)

Les gestes de self défenses seront libres, seules les attaques sont codifiées comme ci-dessous.

Les 5 enchaînement seront exécutés consécutivement par chaque candidat.

  • Saisie du poignet direct
  • Saisie du poignet croisé
  • Saisie des deux poignets
  • Saisie d’un poignet à deux mains
  • Saisie des deux poignets par derrière

f/ L’arbitrage (20 points)

Le jury demande au candidat de répondre à des questions pourtant sur la filière d’arbitrage, les règles d’arbitrage et de compétitions (combats et poumse).

g/ La théorie (10 points)

Le jury demande au candidat de répondre à des questions portant sur la Fédération Française de Taekwondo et Disciplines Associées.

h/ Décision

Les candidats ayant obtenu, à l’ issue de l’ensemble des épreuves, une moyenne supérieure ou égale à 85 points sur 170 sont proposés à l’admission.

 

Examen de ceinture noire 2ème dan

A/ CONDITIONS PARTICULIERES

  • être titulaire du grade de 1er dan ou Il Poum.
  • avoir deux timbres de licence supplémentaires après le 1er dan ou Il Poum, dont celui de la saison en cours.
  • fiche analytique de 2ème dan dûment remplie.

B/ MODALITES

Les examens de 2ème dan de Taekwondo sont organisés par les Ligues Régionales, sous la responsabilité du président de la Ligue en question.

Le jury d’examen est composé de trois juges d’un grade supérieur ou égal au 3ème dan, il est formé par le président de la Ligue Régionale et proposé pour validation, au Directeur Technique National.

Les sessions se déroulent aux lieux et dates des examens prévus par la Ligue Régionale et validées par le Directeur Technique National

L’examen est composé de sept épreuves :

a/ les formes : Poumse
b/ Kibon
c/ Hanbon-Kyorugi
d/ Le combat : Kyorugi
e/ le Ho Shin Soul
f/ l’arbitrage
g/ la théorie

a/ Les poumse (40 points)

Chaque candidat exécute deux poumsé parmi les TAE-GEUK POUMSE du 1er au 8ème :

  • Korio poumse imposé.
  • un poumse tiré au hasard parmi les Poumse du 1er au 8ème.

Chaque Poumse est noté sur 20 points.

En cas d’erreur de diagramme dans l’exécution du Poumse, le président du jury demande une nouvelle exécution qui est notée sur 10 points seulement.

b/ Le Kibon (30 points)

Le jury demande au candidat de pratiquer des séries de techniques :

  • les techniques de blocages
  • les techniques de mains ou de poings
  • enchaînements positions /blocage avec attaques des membres supérieurs
  • techniques de pieds
  • les techniques de coups de pieds sautés
  • les techniques de coups de pieds sur cibles

c/ L’Hanbon-Kyorugi. (20 points)

Le jury demande au candidat d’exécuter avec un partenaire désigné, six (6) techniques de contre sur l’attaque de coup de poing au visage (Olgul-chirugi) :

  • 2 contres avec une technique de membre supérieur (mains, poings, coudes,…),
  • 2 contres avec une technique de coup de pied au sol,
  • 2 contres avec une technique de coup de pied sauté,

d/ Le combat : Kyorugi. (30 points)

Le jury organise des groupes de candidats de façon à ce que chaque candidat pratique trois rounds avec des adversaires différents. Chaque round est noté sur 10 points.

Chaque combat a une durée de deux minutes, la tenue des candidats est : dobok et protections ; tibiales, cubitales, génitales, plastron, casque ou casque à bulle ou grille PVC pour les candidats âgés de plus de trente ans.

Les combats se dérouleront selon les règles de compétition de la F.F.T.D.A à l’exception des catégories de poids. Néanmoins il ne sera pas tenu compte des points marqués par les candidats durant les rounds. Le jury évaluera les participants sur la qualité des techniques utilisées, le sens tactique, la gestion du temps, les stratégies mises en place. Le cas échéant, le jury constituera des groupes de combats cohérents.

e/ Le Ho Shin Shoul (20 points)

Les gestes de self défenses seront libres, seules les attaques sont codifiées comme ci-dessous.

Les 5 enchaînement seront exécutés consécutivement par chaque candidat :

  • Saisie du revers du col à une main de face (bras semi fléchis)
  • Double saisie du col de face
  • + 3 techniques du programme 1er Dan demandé par le jury

f/ L’arbitrage (20 points)

Le jury demande au candidat de répondre à des questions pourtant sur la filière d’arbitrage, les règles d’arbitrage et de compétitions (combats et poumse).

g/La théorie (10 points)

Le jury demande au candidat de répondre à des questions portant sur l’historique du Taekwondo.

h/ Décision

Les candidats ayant obtenu, à l’issue de l’ensemble des épreuves, une moyenne supérieure ou égale à 85 points sur 170 sont proposés à l’admission.

passage-ceinture-noire-dan-taekwondo

Examen de ceinture noire 3ème dan

A/ CONDITIONS

  • être titulaire du grade de 2ème dan
  • avoir trois timbres de licence supplémentaires après le 2ème dan, dont celui de la saison en cours
  • fiche analytique de 3ème dan dûment remplie

B/ MODALITES

Les examens de 3ème dan de Taekwondo sont organisés Soit par la Ligue Régionale, soit par la Fédération, sous la responsabilité du Président de la CSDGE et du Directeur Technique National. Le jury d’examen est composé de trois juges d’un grade supérieur ou égal au 4ème dan, il est formé par le Directeur Technique National. Les sessions se déroulent aux lieux et dates des examens prévus par la Fédération ou la Ligue.

L’examen est composé de sept épreuves :

a/ Les formes : Poumse
b/ Kibon
c/ Hanbon-Kyorugi
d/ Le combat : Kyorugi
e/ Le Ho Shin Soul
f/ L’arbitrage
g/ La théorie

a/ Les poumse (60 points)

  • korio Poumse imposé
  • koumgan Poumse imposé
  • un Poumse tiré au hasard parmi les Poumse du 1er au 8ème Taegeuk Chaque Poumse est noté sur 20 points. En cas d’erreur de diagramme dans l’exécution du Poumse, le président du jury demande une nouvelle exécution qui est notée sur 10 points seulement.

b/ Le Kibon (30 points)

Le jury demande au candidat de pratiquer des séries de techniques :

  • les techniques de blocages
  • les techniques de mains ou de poings
  • enchaînements positions /blocage avec attaques des membres supérieurs
  • techniques de pieds
  • les techniques de coups de pieds sautés
  • les techniques de coups de pieds sur cibles

c/ L’Hanbon-Kyorugi (20 points)

Le jury demande au candidat d’exécuter avec un partenaire désigné, six (6) techniques de contre sur l’attaque de coup de poing au visage (Olgul-chirugi) :

  • 2 contres avec une technique de membre supérieur (mains, poings, coudes,…).
  • 2 contres avec une technique de coup de pied au sol.
  • 2 contres avec une technique de coup de pied sauté.

d/ Le combat : Kyorugi (30 points)

Le jury organise des groupes de candidats de façon à ce que chaque candidat pratique trois rounds avec des adversaires différents. Chaque round est noté sur 10 points. Chaque combat a une durée de deux minutes, la tenue des candidats est : dobok et protections ; tibiales, cubitales, génitales, plastron, casque ou casque à bulle ou grille PVC pour les candidats âgés de plus de trente ans. Les combats se dérouleront selon les règles de compétition de la F.F.T.D.A à l’exception des catégories de poids. Néanmoins il ne sera pas tenu compte des points marqués par les candidats durant les rounds. Le jury évaluera les participants sur la qualité des techniques utilisées, le sens tactique, la gestion du temps, les stratégies mises en place. Le cas échéant, le jury constituera des groupes de combats cohérents.

e/ Le Ho Shin Shoul (20 points)

Les gestes de self défenses seront libres, seules les attaques sont codifiées comme ci-dessous.

Les 5 enchaînement seront exécutés consécutivement par chaque candidat :

  • Bandal tachgui niveau ventre
  • Ap tchagui ventre
  • coup de poing visage
  • + 2 techniques du programme 1er et 2ème Dan demandé par le jury

f/ L’arbitrage (20 points)

Le jury demande au candidat de répondre à des questions pourtant sur la filière d’arbitrage, les règles d’arbitrage et de compétitions (combats et poussé).

g/La théorie (10 points)

Le jury demande au candidat de répondre à des questions portant sur les instances dirigeantes internationales.

h/ Décision

Les candidats ayant obtenu, à l’issue de l’ensemble des épreuves, une moyenne supérieure ou égale à 95 points sur 190 sont proposés à l’admission.

 

Examen de ceinture Noire 4ème dan

A/ CONDITIONS

  • être titulaire du grade de 3ème dan.
  • avoir 4 timbres de licence supplémentaires après le 3ème dan, dont celui de la saison en cours.
  • fiche analytique de 4ème dan dûment remplie.

B/ MODALITES

Les examens de 4ème dan de Taekwondo sont organisés par la Fédération, sous la responsabilité du Président de la CSDGE et du Directeur Technique National.

Le jury d’examen est composé de trois juges d’un grade supérieur ou égal au 5ème dan, il est formé par le Directeur Technique National.

Les sessions se déroulent aux lieux et dates des examens prévus par la Fédération.

L’examen est composé de sept épreuves :

a/ Les formes : Poumse.
b/ Les Kibon.
c/ Les Hanbon-Kyorugi.
d/ Le combat : Kyorugi.
e/ Le Ho Shin Soul.
f/  L’arbitrage
g/ La théorie

a/ Les poumse (sur 80 points)

  • korio Poumse imposé.
  • keumgan Poumse imposé.
  • taebek Poumse imposé.
  • un Poumse tiré au hasard parmi les Poumse du 1er au 8ème Taegeuk.

Chaque Poumse est noté sur 20 points.

En cas d’erreur de diagramme dans l’exécution du Poumse, le président du jury demande une nouvelle exécution qui est notée sur 10 points seulement.

b/ Le Kibon (30 points)

Le jury demande au candidat de pratiquer des séries de techniques :

  • les techniques de blocages
  • les techniques de mains ou de poings
  • enchaînements positions / blocage avec attaques des membres supérieurs
  • les techniques de pieds
  • les techniques de coups de pieds sautés
  • les techniques de coups de pieds sur cibles

c/ L’Hanbon-Kyorugi (20 points)

Le jury demande au candidat d’exécuter avec un partenaire désigné, six (6) techniques de contre sur l’attaque de coup de poing au visage (Olgul-chirugi) :

  • 2 contres avec une technique de membre supérieur (mains, poings, coudes,…).
  • 2 contres avec une technique de coup de pied au sol.
  • 2 contres avec une technique de coup de pied sauté.

d/ Le combat: Kyorugi. (30 points)

Le jury organise des groupes de candidats de façon à ce que chaque candidat pratique trois rounds avec des adversaires différents. Chaque round est noté sur 10 points.

Chaque combat a une durée de deux minutes, la tenue des candidats est : dobok et protections ; tibiales, cubitales, génitales, plastron, casque ou casque à bulle ou grille PVC pour les candidats âgés de plus de trente ans.

Les combats se dérouleront selon les règles de compétition de la F.F.T.D.A à l’exception des catégories de poids. Néanmoins il ne sera pas tenu compte des points marqués par les candidats durant les rounds. Le jury évaluera les participants sur la qualité des techniques utilisées, le sens tactique, la gestion du temps, les stratégies mises en place. Le cas échéant, le jury constituera des groupes de combats cohérents.

e/ Le Ho Shin Soul (20 points)

Les gestes de self défenses seront libres, seules les attaques sont codifiées comme ci-dessous.

Les 5 enchaînement seront exécutés consécutivement par chaque candidat :

  • Etranglement à 2 mains de face
  • Ceinturage de face, 2 bras libres
  • Ceinturage arrière bras pris
  • + 2 techniques du programme
  • 1er, 2ème ou 3ème Dan demandé par le jury

f/ L’arbitrage (20 points)

Le jury demande au candidat de répondre à des questions pourtant sur la filière d’arbitrage, les règles d’arbitrage et de compétitions (combats et poussé).

g/ La théorie (10 points)

Le jury demande au candidat de préparer par écrit en 20 mn une question portant sur l’évolution du Taekwondo dans le contexte international. Le candidat expose oralement la question en s’aidant de ses notes.

h/ Décision

Les candidats ayant obtenu à l’issue de l’ensemble des épreuves une moyenne supérieure ou égale à 105 points sur 210 sont proposés à l’admission.

 

Examen de la ceinture noire 5ème Dan

A/ CONDITIONS

  • être titulaire du grade de 4ème dan.
  • avoir cinq timbres de licence supplémentaires après le 4ème dan, dont celui de la saison en cours.
  • fiche analytique de 5ème dan dûment remplie.

B/ MODALITES

Les examens de 5ème dan de Taekwondo sont organisés par la Fédération, sous la responsabilité du Président de la CSDGE et du Directeur Technique National. Le jury d’examen est composé de trois juges d’un grade supérieur ou égal au 6ème dan, il est formé par le Directeur Technique National. Les sessions se déroulent aux lieux et dates des examens prévus par la Fédération avec l’ensemble des disciplines fédérales.

L’examen est composé de sept épreuves :

a/ Les formes : Poumsé
b/ Les Kibon
c/ Les Hanbon-Kyorugi
d/ Le combat : Kyorugi
e/ Le Ho Shin Soul
f/ L’arbitrage
g/ La théorie

a/ Les poomsés  (100 points)

  • keurio Poumse imposé.
  • koumgan Poumse imposé.
  • taebek Poumse imposé.
  • pyon won Poumse imposé.
  • un Poumse tiré au hasard parmi les Poumse du 1er au 8ème Taegeuk.

Chaque Poumse est noté sur 20 points.

En cas d’erreur de diagramme dans l’exécution du Poumse, le président du jury demande une nouvelle exécution qui est notée sur 10 points seulement.

b/ Le Kibon (30 points)

Le jury demande au candidat de pratiquer des séries de techniques :

  • Les techniques de blocages
  • Les techniques de mains ou de poings
  • Les enchaînements positions / blocage avec attaques des membres supérieurs
  • Les techniques de pieds
  • Les techniques de coups de pieds sautés
  • Les techniques de coups de pieds sur cibles

c/ Le Hanbon-Kyorugi (20 points)

Le jury demande au candidat d’exécuter avec un partenaire désigné, six (6) techniques de contre sur l’attaque de coup de poing au visage (Olgul-chirugi) :

  • 2 contres avec une technique de membre supérieur (mains, poings, coudes,…).
  • 2 contres avec une technique de coup de pied au sol.
  • 2 contres avec une technique de coup de pied sauté.

d/ Le combat : Kyorugi (30 points)

Le jury organise des groupes de candidats de façon à ce que chaque candidat pratique trois rounds avec des adversaires différents. Chaque round est noté sur 10 points. Chaque combat a une durée de deux minutes, la tenue des candidats est : dobok et protections ; tibiales, cubitales, génitales, plastron, casque ou casque à bulle ou grille PVC pour les candidats âgés de plus de trente ans.

Les combats se dérouleront selon les règles de compétition de la F.F.T.D.A à l’exception des catégories de poids. Néanmoins il ne sera pas tenu compte des points marqués par les candidats durant les rounds. Le jury évaluera les participants sur la qualité des techniques utilisées, le sens tactique, la gestion du temps, les stratégies mises en place. Le cas échéant, le jury constituera des groupes de combats cohérents.

e/ Le Ho Shin Shoul (20 points)

Les gestes de self défenses seront libres, seules les attaques sont codifiées comme ci-dessous.

Les 5 enchaînement seront exécutés consécutivement par chaque candidat :

Dégagement en utilisant les points vitaux :

  • Etranglement
  • Ceinturage de face, bras non pris
  • Saisie de la ceinture
  • + 2 techniques du programme 1er, 2ème, 3ème Dan ou 4ème Dan demandé par le jury

f/ L’arbitrage (20 points)

Le jury demande au candidat de répondre à des questions pourtant sur la filière d’arbitrage, les règles d’arbitrage et de compétitions (combats et poumse).

g/ La théorie (10 points)

Le jury demande au candidat de préparer par écrit sur un an un mémoire sur un des sujets suivants :

  • La Fédération Française de Taekwondo et Disciplines Associées.
  • L’historique du Taekwondo.
  • Les instances dirigeantes internationales.
  • L’évolution du Taekwondo dans le contexte international.
    • Le candidat soutient oralement son mémoire lors de l’examen.

Mémoire à présenter pour les 5 et 6ème DAN de Taekwondo

h/ Décision

Les candidats ayant obtenu à l’issue de l’ensemble des épreuves une moyenne supérieure ou égale à 115 points sur 230 sont proposés à l’admission.

 

Examen de ceinture noire 6ème Dan

A/ CONDITIONS

– être titulaire du grade de 5ème dan – être titulaire du 1er dan minimum depuis au moins 20 ans, – avoir six timbres de licence supplémentaires après le 5ème dan, dont celui de la saison en cours, – avoir l’autorisation de la CSDGE, – fiche analytique de 5ème dan dûment remplie.

B/ MODALITES

Les examens de 6ème dan de Taekwondo sont organisés par la Fédération, sous la responsabilité du Président de la CSDGE et du Directeur Technique National. Le jury d’examen est composé de trois juges d’un grade supérieur ou égal au 7ème dan, il est formé par le Directeur Technique National.

Les sessions se déroulent aux lieux et dates des examens prévus par la Fédération avec l’ensemble des disciplines fédérales.

L’examen est composé de cinq épreuves :

a/ Les formes : Poumsé
b/ Kibon
c/ Hanbon-Kyorugi
d/ L’arbitrage
e/ La théorie
f/ Décision

a/ Les poumse (sur 120 points)

  • keurio Poumse imposé.
  • koumgan Poumse imposé.
  • taebek Poumse imposé.
  • pyon won Poumse imposé.
  • sipjin poumse imposé.
  • un Poumse tiré au hasard parmi les Poumse du 1er au 8ème Taegeuk.

Chaque Poumse est noté sur 20 points.

En cas d’erreur de diagramme dans l’exécution du Poumse, le président du jury demande une nouvelle exécution qui est notée sur 10 points seulement.

b/ Le Kibon (30 points)

Le jury demande au candidat de pratiquer des séries de techniques :

  • les techniques de blocages
  • les techniques de mains ou de poings
  • enchaînements positions /blocage avec attaques des membres supérieurs
  • techniques de pieds
  • les techniques de coups de pieds sautés
  • les techniques de coups de pieds sur cibles

c/ Le Hanbon-Kyorugi (20 points)

Le jury demande au candidat d’exécuter avec un partenaire désigné, six (6) techniques de contre sur l’attaque de coup de poing au visage (Olgul-chirugi) :

  • 2 contres avec une technique de membre supérieur (mains, poings, coudes,…).
  • 2 contres avec une technique de coup de pied au sol.
  • 2 contres avec une technique de coup de pied sauté.

d/ L’arbitrage (20 points)

Le jury demande au candidat de répondre à des questions pourtant sur la filière d’arbitrage, les règles d’arbitrage et de compétitions (combats et poumse).

e/ La théorie (10 points)

  • Le jury demande au candidat de préparer par écrit sur un an un mémoire sur un sujet suivants :
  • La Fédération Française de Taekwondo et Disciplines Associées.
  • L’historique du Taekwondo.
  • Les instances dirigeantes internationales.
  • L’évolution du Taekwondo dans le contexte international.
    • Le candidat soutient oralement son mémoire lors de l’examen.

Mémoire à présenter pour les 5 et 6ème DAN de Taekwondo

f/ Décision

Les candidats ayant obtenu à l’issue de l’ensemble des épreuves une moyenne supérieure ou égale à 100 points sur 200 sont proposés à l’admission.

 

Tableau récapitulatif de la filière DAN de Taekwondo

 

Leave A Reply