Critiques des décisions prises par la Fédération Française de Taekwondo

3

Il est toujours plus facile de critiquer ceux qui font quelques choses et, bien souvent, ceux qui râlent les plus forts, sont ceux qui ont toujours de bonnes idées… Mais qu’on ne voit jamais dans les équipes de développement de la discipline.

Alors râler, oui!, mais il faut que cela serve à quelque chose, car si c’est juste pour casser du sucre sur le dos des autres, autant casser les pieds à sa belle mère  😆 !

 

Mais avant de critiquer, il faut savoir que les décisions de la Fédération Française de TaeKwonDo suivent les directives et les orientations générales de la World Taekwondo Fédération, du Kukkiwon.

Toutes les décisions prisent sont donc pour le bon développement de la discipline (ce qui parait normal et censé, mais il est bon parfois de le repréciser).
En effet ces dernières années, de gros changements ont eu lieu au niveau des différentes réglementations. Les passages de grades dan et ceintures noires évoluent tous les ans, l’arbitrage combat avec des décisions prises afin d’améliorer le jugement lors des compétitions et les adaptations avec l’arrivée des plastrons électroniques et de la vidéo replay (système de comptage, validation de points, bonification sur les techniques retournées, le carton rouge de la vidéo replay, etc…).

 

Au niveau de la France, Pays Roi dans la lenteur administrative et la lourdeurs de ces démarches, nous avons de quoi reprocher des choses à notre fédération entrainée dans ce mode…Non pas sur les décisions prises, mais plutôt quand elles sont prises et appliqués.

 

En effet, la France à un problème de « Timing » entre les décisions à prendre et le moment où l’on va les mettre en application… Pourtant, le timing est censé être quelque chose que l’on maitrise, nous qui pratiquons une discipline martiale !  😀

Lors de la saison 2011/2012, nous en avons 2 beaux exemples distincts :

 

En compétition de Taekwondo technique (Poomsé), le nouveau règlement


  • Lors des Championnats de France Technique : 
    Taekwondo - Championnat de France Technique - Poomsé 2012

    Taekwondo – Championnat de France Technique – Poomsé 2012

Nous avions ces dernières années, 1 poomsé au 1er tour, tiré au sort dans un lot de 4 poomsés définis. Au 2ème et 3ème tour, les poomsés choisis étaient tirer au sort parmis 4 autres.

– Quel changement maintenant ?

Désormais, nous avons les poomsés des 1er, 2ème et 3ème tour, tirés au sort parmi un même lot de 8 poomsés.

– Quelle conséquence ?

Les poomsés des 1er tour étaient moins travaillés et pour ceux qui passaient régulièrement ce premier tour, puisque c’est la note des 2 derniers poomsés qui compte, l’entrainement se focalisait sur les 4 derniers poomsés de la liste. Par conséquent, il faut maintenant être régulier sur tous les enchaînements car n’importe lequel peux nous donner les notes de la finale… Ce qui n’est pas une mauvaise choses car même ceux qui, habituellement, ne passaient pas le 1er tour, pourront désormais passer sur un poomsé qui n’ont pas eu l’occasion de présenter en compétition.

Par contre, ce qui est critiquable, c’est d’être prévenu de ce changement 2 jours avant les Championnats de France !!!

…Donc pour la préparation spécifique c’est raté !

– Pourquoi ce changement ?

La Fédération Française de Taekwondo commence à appliquer « un bout » de la règlementation de la Fédération Mondiale, (WTF) appliquée lors des championnats du Monde Technique. En effet, lors des Championnats du Monde Poomsé, il y a 2 poomsés tirés parmi un lot de 8, mais cela pour chacun des 3 tours. Pourquoi ne pas appliquer l’ensemble du règlement de suite en France ?… Je ne comprends pas toujours… Peux être pour une question d’organisation ?

 

Dans tous les cas, ce serai bien d’expliquer les choses, cela passerai tellement mieux au final.

 


En compétition de Taekwondo combat, le nouveau règlement


  • Lors de la Coupe de France Benjamin, Minime : 
    Taekwondo - Coupe de france Benjamin-Minime 2012

    Taekwondo – Coupe de france Benjamin-Minime 2012

Les catégories Minime, autrement dit de 10 à 11 ans, frappaient depuis quelques saisons au plastron et à la tête.

– Quel changement maintenant ?

1 mois avant l’échéance compétitive nous apprenons tous que le règlement change et que désormais ils ne frapperons plus à la tête mais uniquement au plastron.

– Quelle conséquence ?

Les entrainements et les tactiques développés en club sont directement liés à la règlementation. Que l’on frappe à la tête ou non, change radicalement la méthode de combat employée. Cela avantage certains et désavantage d’autres et les résultats risques d’être différents par rapports aux régionaux. Bref, dans notre cas, les enfants n’auront plus de crainte de frappe au visage.

– Pour quelle raison ?

La raison viens d’une étude réalisée par la commission médicale afin de préserver l’intégrité physique des plus jeunes.

– Bonne ou mauvaise décision ?

Pour ma part, je trouve que c’est une bonne chose car le système nerveux est encore très fragile à cet âge et est loin d’être mature… Déjà que pour les cadets ce n’est pas fameux…

Bref, cela pourra également permettre aux parents d’être moins craintif sur ce genre de compétition à cet âge et envoyer leur progéniture avec beaucoup moins d’appréhension.

Si l’on veux malgré tout chercher le coté négatif, on peux dire qu’il y aura moins de « spectacle à sensation » car plus de risque de KO, moins d’amplitude avec les jambes donc moins visuel également… De plus, ils auront moins de temps pour s’habituer à la frappe visage avant d’arriver en Championnat en catégorie junior…

 

Le souci là, est que la décision est prise en pleine saison et que l’info est donnée 1 mois avant la compétition !

Donc encore une fois, pour la préparation spécifique c’est un peu juste  🙄


 

Un autre exemple de décision et de mise en place, annoncée cette fois ci, mais qui peut être contestable…

…La preuve puisqu’elle soulève des polémiques autour de nous…

 

La polémique concernant les passages de grades Dan des ceintures noires

 

Alors que la fédération met en place un diplôme officiel pour les juges de passage de Dan et  annonce une volonté, dans les discours officiels, d’augmenter le niveaux des connaissances techniques des pratiquants ceintures noires, nous apprenons que la fédération va mettre en place un passage de grade Dan réservé à une certaine classe de pratiquants.

En effet, un passage réservé pour les clubs labellisés 3 et 4 étoiles est mis en place, uniquement pour les Présidents de club et leurs enseignants.

Certaines personnes y verraient ici des magouilles et de la discrimination…
En effet, les clubs labellisés 3 et 4 étoiles ne sont quasiment que les clubs pourvoyeurs de l’équipe de France combat.
Si l’on peut être d’accord, sur le principe, pour organiser un passage de grade « réservé », pour valoriser et non favoriser les clubs labellisés, pourquoi limiter aux 3 et 4 étoiles ?

Le risque est donc de promouvoir des entraineurs qui ne travaillent jamais la technique et la partie martial traditionnelle, à des grades qu’il faut, pour tous les autres enseignants, préparer et travailler avec soin et justesse !!  😯

 


 

Parfois la critique est bénéfique, donc il faut rester ouvert et à l’écoute car c’est comme cela que l’on pourra unifier le plus grand nombre de pratiquants… Donc voilà mon message personnel à la fédération :

Tachez d’écouter et surtout de prendre en compte les différentes remarques du bas peuple  😥

 

En effet, ce qui ressort de ce que l’on peux entendre, c’est que d’un côté il y a la fédération Française de Taekwondo et, de l’autre, les pratiquants de Taekwondo. Autrement dit, deux mondes avec un fossé qui a tendance à se creuser… Alors que sur le papier, la fédé se veux à l’écoute des clubs… Il y a donc des choses à revoir et des discussions communes à avoir.

 

  • Dans tout développement, rien est jamais simple et il faut prendre énormément de facteurs en compte. De plus, ce qui plaira à certain ne plaira pas forcement à d’autre… Ne serait-ce que dans notre environnement personnel et familiale, c’est toujours compliquer de faire plaisir à tous alors que l’on connais bien notre entourage, alors imaginez avec des personnes et des structures que l’on ne maitrise pas…  😳

 

Donc, s’il vous viens l’idée de réagir par rapport à tout cela, relevez vos manches et cherchez à intégrer une équipe de cadre Régionale ou Fédérale afin de proposer vos idées et faire avancer ensemble les choses.

En ce qui me concerne je suis POUR le développement de la fédération. Mais pour cela il faudrait certainement renouveller certains bénévoles fédéraux et que la fédération s’entoure de personnes en adéquation avec les objectifs notés sur le papier… Personnellement je suis toujours prêt à aider  😉

3 commentaires

  1. Salut,
    je poste une réponse car une critique vient toujours plus facilement quand on est lésé. ceci est mon point de vue qui est fait en me basant sur mon expérience.
    avoir un club labéllisé ne relève absolument pas des résultats en compétition, de mémoire, c’est un simple dossier à remplir où effectivement une PETITE partie est dédiée aux résultats en compétition.la labellisation récompense l’effort que l’on fait pour développer le club, le taekwondo etc. je suis dans un club de label 3 et aucun des pratiquant n’est membre d’un pole ou n’est membre de l’équipe nationale. je suis 4° dan et j’ai formé un nombre certain de ceintures noires. chacun d’entre eux et moi même vallons notre grade, cherchant a developper mon club et ceux d’amis que jai connu par le taekwondo, nous organisons des manifestations et les dates sont prévues avant le calendrier fédéral. cette saison je devais passer mon 5° dan, et je ne pourrai pas car j’ai organisé une compétition amicale entre plusieurs club qui ne pourra se dérouler sans moi. les 2 évenement tombent en même temps… que choisir le développent des clubs, du taekwondo ou mon passage de grade? bien evidemment pas égoiste je passerai mon 5° dan plus tard… j’ai attendu 5ans, une année de plus… s’il y a un passage de grade pour les clubs labellisés, cela me facilitera la tache.
    tout le monde peu obtenir un labbel 3 il faut juste consacrer du temps au développent du club. ca ne se fait pas du jour au lendemain mais tout compte dans le dossier. j’usqu’au moindre flyer pour la communication, les stages organises etc… il ne faut pas faire de quelques exemples une généralité. je suis d’accord que par ce passage de grade certains pourraient etre favorisés mais d’autres dans le meme ces n’ont-ils pas donné de leur temps et de leur personne quelque part?
    Bref en résumé moi je pense que c’est une bonne chose, ceux qui ont un chemin facile ont souvent eu un début de parcours très difficile…

  2. Bonjour,
    Je ne suis pas vraiment d’accord avec Ao.
    Pour l’obtention du label 3, il faut un important investissement financier, ce qui n’est pas à la disposition de toute les structures.
    Quand à l’exemple donné, pourquoi Ao, membre d’un club labellisé aurait la possibilité de faire un passage de grade spécifique alors que les ceintures noires qui auront elles aussi choisi de participer à cette compétition ou d’encadrer leur club non labellisé ne le pourront pas ?
    Je ne vois pas ou est la différence entre une CN qui passe du temps à organiser des manifestations et s’investit pour son club labellisé et une autre CN qui encadre et encourage ceux de son club non labellisé ? Ce qui compte c’est la foi dans son art, son investissement personnel qui nous grandit et non le fric que peu dépenser le club pour sa promotion.
    Pour moi OUI, je trouve anormal que l’on permette à un club labellisé d’avoir des passe droits par rapport à un club qui ne l’est pas. Notre sport est un sport d’amateur et de bénévoles, pas de riches pétés de tunes….

  3. bonjour

    pour ma part je pense que… enlever les coups à la tetes pour les minimes / benjamins est surement une bonne chose ! (par contre un mois avant …! )
    mais pour les vétérans !!! j’aime pas du tout 🙁 …..ce n’est que mon avis !
    on finit avec plein de bleus aux bras (protection plastron elec ) et pas beaucoup de points validès aux plastrons…..logique avec les bras toujours en position basse , n’etant pas obligé de proteger la tete !
    le casque à bulle n’ayant pas eu de succès …..un autre casque aurait pu etre etudiè !
    un casque « triple epaisseur » ( de mousse) 🙂 🙂 ou autre !

    à plus
    francis

Laisser un commentaire