Le stage d’été de Maître Lee Won Sik à Béziers

3

Je tenais à vous présenter sous une forme d’interview, le stage d’été de Maître Lee Won Sik.

groupe-stage-beziers

 

Pourquoi?

Tout simplement parce que je ne voulais pas que vous ayez qu’un seul point de vu…

– Ce stage existe depuis 25 ans et se déroule comme cela durant 5 jours :

 

  • Le matin, 2h d’entraînement dans les rues de Portiragnes, puis dans le sable de la plage, pour finir dans la mer… Chaude ou pas d’ailleurs 🙂
  • L’après midi, (après une sieste vivement conseillé) 3h d’entraînement en salle avec un maximum de contenu… et de transpiration…

 

Vous aurez alors, ci-dessous, le retour de deux stagiaires, au profil différents qui vous présenteront cette semaine très spéciale.

  1. Jean-Michel Hertzog, Région Lorraine.
  2. Didier Chassefeyre, Région Auvergne.
jean-michel-yop-tchagui

Jean-Michel Hertzog en yop tchagui

Bonjour Jean-Michel,

 

  • Peux tu te présenter rapidement?

« Je pratique le Taekwondo depuis 1985, dans le club de mon village prés de Nancy, j’avais 16 ans. J’ai fait de la compétition combat quand j’avais une vingtaine d’année et technique ces dernières années. J’ai passé mon 1er dan en 1995 et 5èmé dan depuis 2010. J’ai repris le club Seichamps avec Sébastien Borges lors du départ de mon professeur Thierry Chaminadas en 2010. Dans les années 2000 j’ai été vice-président de la ligue lorraine et depuis 3 ans je suis responsable du CRAHN technique de Lorraine. »

jean-michel-et-sebastien

Jean-Michel, « un coeur à prendre » lol, sais prendre soin de ses amis entre deux coups de pieds.
Ici Jean-Michel avec son ami Sébastien Borges.

 

  • Avec Sébastien Borges, ton collègue et ami, vous êtes les plus anciens dans ce stage, depuis combien d’année le faite vous? Pourquoi revenir tous les ans?

« C’est en 1997 que je découvre lors d’un stage organisé par la ligue lorraine Me Lee Won Sik. Un dimanche de stage qui nous a surpris par l’intensité physique dans un premier temps, mais également par la richesse de l’enseignement. Et un tel niveau de maîtrise nous a tous impressionnés. Après renseignements auprès du maître, il nous apprend l’existence d’un stage d’été la dernière semaine de juillet.

C’était parti.

Je peux dire, et je pense que Sébastien sera d’accord avec moi, ce fut la semaine la plus intense de notre vie de taekwondoïste…

On a appris dans tous les domaines : technique, physique, timing, rythme, précision, puissance, stabilité, équilibre, mental, etc….

Depuis on revient chaque année, et chaque année on apprend des choses nouvelles. Non seulement parce que le panel de choses à savoir est vaste mais aussi parce que Me Lee sait évoluer en même temps qu’évolue le Taekwondo ( contrairement à certains autres maîtres ). »

 

  • Que pourrait tu dire sur l’ambiance dans ce stage?

« En plus de tout cela, l’ambiance de ce stage est particulière; il faut avouer que physiquement c’est loin d’être de tout repos et même si au début du stage certains sont plus en forme que d’autres, ce n’est pas toujours le cas le dernier jour. On y découvre beaucoup de chose sur soi-même. Les stagiaires viennent de différentes régions et les échanges sont vraiment intéressants. Me Lee est bien évidement beaucoup pour l’ambiance, il sait s’adapter à son public, a beaucoup d’humour mais sait être ferme quand il le faut. »

jean-michel-plastron

Du physique, de la technique, de la casse, du hoshinsoul, du combat… bref un stage complet.

 

  • Que pourrais tu dire, en comparaison avec d’autre stage que tu aurai fait avec d’autres maîtres.

« En plus de 25 ans de pratique, j’ai fait pas mal de stages avec des grands champions, des grands entraineurs et d’autres grands maîtres en France et à l’étranger. Et j’ai pu me rends compte que non seulement le niveau de maîtrise du Taekwondo de maître Lee Won Sik est l’un des tout meilleur au monde mais également qu’il sait transmettre son enseignement et surtout sa passion pour cet art. »

 

  • Avec tout ce que cela t’apporte, arrives tu a en faire profiter ta région?

  » De mon côté, j’essaye au niveau de mon club de retransmettre son enseignement à nos élèves du club. Et en temps que responsable du CRAHN c’est une source intarissable de détails techniques pour mes élèves et moi-même. »

 

  • Aurais tu quelque chose a ajouter?

« J’ajouterai enfin que Me Lee, bien sûr m’impressionne par ses qualités dans sa pratique du Taekwondo, mais aussi par ses qualités humaines. »

 

Jean Michel, merci beaucoup

 

 

didier-yop-tchagui

Didier Chassefeyre en yop tchagui sur la plage de Portiragnes.

Bonjour Didier,

 

  • Peux tu te présenter rapidement?

« Début du Taekwondo en 95, ceinture noire 4eme dan, arbitre national 1er degré, RAR & DTR ligue d’Auvergne, Juge technique national, juge passage de grade ligue d’Auvergne, membre du comité directeur de la fédération, Entraîneur du club de Chadrac & du club de Vorey (43). »

didier-et-jean-michel

Didier et Jean-Michel décompressent après les entrainements autour d’un verre.

 

  • Cela fait 4 ans que tu viens au stage d’été de Maître Lee, qu’ est ce que cela t’as apporter?

« Chaque année les stages sont toujours très intéressants, ils sont riches d’explications sur l’exécution des poomsées, la compréhension et l’efficacité des mouvements. L’utilisation de ces derniers afin d’éviter au maximum des blessures inutiles. Ce stage est pour moi aussi une occasion de bénéficier de cours dirigés par un expert honorable et émérite. »

 

  • Avec tous ce que cela t’apporte, arrives tu a en faire profiter ta région?

« Certains clubs de ma région, autre que mes clubs, peuvent effectivement bénéficier des biens faits que je rapporte des stages de Maitre Lee, à l’occasion des stages organisés par moi même dans ma région. »

didier-plage

Surpassement et convivialité pour un stage pas comme les autres…

 

  • Que pourrai tu dire, en comparaison avec d’autre stage que tu aurais fait avec d’autres maîtres?

 » En comparaison avec d’autres stage dirigés par d’autre Maîtres, je dirai que Maître Lee est quelqu’un d’exceptionnel avec qui il est agréable d’apprendre, où la communication est aisée. C’est une personne intéressante qui sait être le Maître en ce qui concerne sa discipline et où l’on retrouve l’homme conviviale est sympathique après l’entraînement. »

groupe-apero-stage-beziers

Des moments conviviaux comme cela, ce n’est pas dans tous les stages…

 

  • Que pourrait tu dire sur l’ambiance dans ce stage?

« Depuis quatre ans maintenant, nous nous retrouvons, quelques habitués, puis chaque année une pièce de plus rejoint l’équipe. Pour les plus anciens des liens se sont crées et c’est toujours un plaisir de venir partager cette semaine de stage. Le soir on se retrouve pour de moments sympathiques au camping, où l’on partage quelques chips autour du verre de l’amitié.

A la fin du stage le pique nique préparé par Christine, partagé dans le bosquet signe la récompense de maître Lee puis le repas au restaurant où tout le monde se retrouve, viens clôturer cette semaine de travail sans relâche. »

 

  • Aurais tu quelque chose a ajouter?

 « Bref le stage d’été de Maître Lee est pour moi un stage que beaucoup d’adepte du Taekwondo devraient faire car c’est aussi à cette occasion qu’ils découvriraient la vrai discipline du Taekwondo !!!!! »

 

Didier, merci beaucoup

 

J’espère que cet article vous donnera envi de réfléchir sur votre pratique du Taekwondo.

3 commentaires

  1. Salut Éric, courant Octobre je pense avoir finir une petite vidéo pour la promotion du stage de maître Lee Won Sik. Si tu as besoin des ruch, je pexu te les faire parvenir. Sinon super ton article même si cela ne fait pas 25ans que je viens au stage.
    A bientôt petit frère de taekwondo
    Gildas

Laisser un commentaire