Compatibilité du Foot et du Taekwondo

0

La pratique de plusieurs disciplines peut être interressante, parfois complémentaire…et malheureusement parfois contre-indiqué : c’est la compatibilité des disciplines.

 

Parlons du cas du football.

La compatibilité des disciplines sportives

Il n’est pas rare de voir des footballeurs ou anciens pratiquants de foot qui veulent s’inscrire dans un club de Taekwondo. Personnellement je le vois au premier cours quand c’est le cas 🙂 … Pourquoi ?

Après plusieurs années de pratique, ces personnes ont une bonne endurance mais on une raideur difficile à surmonter au niveau des adducteurs. Alors quand viens les étirements et le grand écart facial… Aie! 😉

Bien sûr, c’est une généralité, et il existe même des cas très connu comme Zinédine Zidane qui pouvait s’étirer en écart sur les terrains de foot. Mais comme tout cas exceptionnel, cela reste exceptionnel…

On parle de compatibilité lorsque l’on veux faire deux pratiques (au moins) en même temps. Disons par exemple ici; le lundi et jeudi je vais au Taekwondo, puis le mardi et samedi au foot.

Idéalement, lors de pratiques simultanées, on recherche une complémentarité, mais il faut trouver cette dernière.

En effet, il  faut voir les disciplines en question de façon globale et systémique… Et pour dire les choses comme elles sont, le foot et le Taekwondo ne sont pas dans cette compatibilité. Pourquoi?

Le Taekwondo et le Foot sont deux disciplines trop proche!

Eh oui! Il suffit de regarder le système d’appui dans la partie combat du Taekwondo (il n’y aurai pas de problème avec uniquement la partie technique et traditionelle); les appuis latéraux, les rotations, les impulsions sont les mêmes et peuvent alors endommagés les articulations car les même surfaces de cartilages seront soumisent au même contraintes, ce qui engendre des usures prématurés.

 

Le transfert des disciplines sportives

On parle de transfert quand le pratiquant arrive à réaliser certaines choses de façon plus aisés que les autres après un expérience sportive différente.

Malgré les soucis de comptabilité, il peut y avoir l’avantage de transfert qui nous aide à notre nouvelle pratique.

Un bon footballeur pourra alors se déplacer assez facilement en combat car les appuis qu’il aura travaillé lui permettront de mieux se mouvoir.

La pratique du TaeKwonDo peut être avantageux et il est possible de réaliser des transfert de capacités d’une disciplines à une autre.

Par exemple, le footballeur Zlatan Ibrahimovic du Milan AC qui à pratiqué le Taekwondo durant son adolescence…
Ce dernier à réaliser différents exploit technique en frappant la balle comme s’il donnait un coup de pied sauté, d’ailleurs, il ne cache pas et revendique même que c’est grâce à sa pratique du Taekwondo qu’il arrive à faire tout ceci.

 

 

Zlatan Ibrahimovic TaeKwonDo-footballPour marquer le coup, après son exploit acrobatique de frappe sur le ballon rond où Zlatan a montré que sa pratique du Taekwondo avait pu l’aider dans sa carrière montante dans le foot, une délégation de l’équipe Nationale de Taekwondo Italienne (médaillée d’argent aux Jeux Olympiques de Pékin) a donc décidé de lui remettre une ceinture noire honorifique.

 

 

Pour Conclure

Cet article concerne donc les pratiquants multidisciplinaires recherchant la performance. Il est évident que si la pratique n’est, ni régulière, ni intense, il n’y a pas autant de problèmes d’usures et de contraintes sur notre corps.
Si vous voulez pratiquer une autre discipline en plus du Taekwondo de façon seine et durable pour votre corps, je vous conseil alors de trouver la discipline qui vous plait mais qui soit en plus complémentaire.
Celle-ci peut être complémentaire à la fois technique et bio-mécanique.
Quelques exemples :
  • Taekwondo-Haidong Gumdo (Sabre Coréen)
  • Taekwondo-Aïkido
  • Taekwondo-Aviron
  • Taekwondo-Natation
  • Taekwondo-Cyclisme
  • etc…

Laisser un commentaire