La Philosophie et les valeurs du Taekwondo

3

On a tendance à dire que les Arts Martiaux regorgent de vertus. Des qualités positives visant à améliorer la condition de l’Homme. Cela reste vrai tant que nous observons une certaines philosophie et une certaine rigueur.

 

Le salut en Taekwondo, marque de respect et d'humilité.
Le salut en Taekwondo, marque de respect et d’humilité.

 

  • Dans le Taekwondo, ces valeurs sont liés à la période des Hwarangs et l’influence du confucianisme.

Les Arts Martiaux, en général, ont un code moral qui se ressemble assez dans l’ensemble entre eux. Ce code est sensé guider les pratiquants (élèves et enseignants) de la discipline vers une illumination intérieur en atteignant un certain état de sagesse. Voici donc ce code pour le monde du Taekwondo…

Le code moral du Taekwondo reposant sur des valeurs et des vertus

La philosophie du Tae Kwon Do (et plus largement, des Arts Martiaux Coréen), est basée sur cinq principes élémentaires, ces cinq préceptes doivent régir la vie de tout Taekwondoïste. Ces préceptes sont également et plus communément appelés « L’étique du Tae Kwon Do »

  • Yé Eui : la courtoisie, la politesse, la modestie, hygiène.

    "courtoisie", en Coréen
    « courtoisie », en Coréen
Penser et faire attention aux autres.
Garder de bonnes manières et suivre une étiquette en tout temps.
Les étudiants en Taekwondo et ses instructeurs se doivent d’être poli et d’être respectueux envers les autres.

 

 

  • Yeum Tchi : la loyauté, l’intégrité, le sens de l’honneur.

    "intégrité", en Coréen
    « intégrité », en Coréen
Être bon et honnête.
Connaître la différence entre le bon et le mauvais et s’efforcer de garder une conscience claire.
Les practiciens du Taekwondo doivent vivre suivant certaines valeurs et principes.

 

 

  • Inn Né : la persévérance.

    "persévérance", en Coréen
    « persévérance », en Coréen
Ne jamais abandonner la poursuite de ses rêves.
Essayer, essayer et essayer encore jusqu’à ce que le résultat soit satisfaisant.
Les étudiants doivent être ouverts aux efforts, car se sont les efforts qui nous aident à nous améliorer et à grandir.
 
  • Geuk Ki : la maîtrise de soi, le respect, le courage, le sacrifice.

    "contrôle de soi", en Coréen
    « contrôle de soi », en Coréen
Garder le contrôle de soi.
Faire de son mieux pour contrôler ses pensées et ses actions en tout temps.
Un étudiant en Taekwondo doit apprendre à contrôler ses actions et réactions.
 
  • Bek Jeul Boul Goul : la combativité, l’esprit fort, la fermeté inébranlable.

    "esprit de sang froid", en Coréen
    « esprit de sang froid », en Coréen
Être courageux dans l’adversité.
Un étudiant en Taekwondo ne doit jamais se sentir dominé pas un autre étudiant.
Avoir l’esprit ou le courage de défendre ce en quoi nous croyons même si un grand nombre y est opposé.
Plus spécialement dans l’entrainement physique; la volonté et l’attitude de pousser ses limites plus loin et en donnant 100 % de soi.


Nous avons donc dans ce code, toutes les lignes de bonne conduite qui permettrai d’être en Harmonie avec les autres et avec soi-même, c’est tout l’essence et la grandeur des Arts-Martiaux ! 😉

 


Il existe également d’autres « codes » moins officiels, comme celui-ci, auquel je n’adhère pas à cause de son premier article : »l’humanité ». Ce dernier va à l’encontre de ce que l’on apprends dans n’importe quel art martial, à savoir que l’une des règles les plus importantes à suivre afin d’atteindre cet « état d’esprit illuminatrice et posé » est l’humilité.

Alors que dans ce code où « l’Homme est l’Être supérieur de tout l’univers« , c’est non seulement de la prétention au plus au point, mais aussi, de quel droit pouvons nous prétendre « être supérieur » à quoi que ce soit alors que l’on ne sais pas regarder son prochain dans les yeux bien en face et lui dire la vérité, de prendre soin de notre propre planète et que nous sommes incapable de dire ce qu’il y a réellement sur les planètes à proximité de la notre !! (sans avoir pu encore allez voir plus loin que la lune concrètement, etc…). Bref, nous ne sommes bien encore que des enfants trop capricieux !

Je vous fais donc part de ce code à titre informatif uniquement, car il est toujours intéressant de savoir ce qui existe…

HUMANITÉ : L’homme est l’être supérieur de tout l’univers.

JUSTICE (UI) Le taekwondo montre une ligne de conduite d’honneur aux athlètes. Ils doivent être honnêtes envers eux-mêmes .

COURTOISIE (YEH) C’est un mode de vie et comme le disait le grand sage Confucius: ‘’le courage sans courtoisie pourrait plutôt être appelé violence et que la prudence sans courtoisie ressemblerait à de la lâcheté’’ (Villeneuve, 2004).

LA SAGESSE (JI) : Dans l’antiquité, la sagesse se traduisait par la détermination, la responsabilité et l’accomplissement de l’athlète de taekwondo. La sagesse contribue au développement spirituel des athlètes et permet aux autres vertus de se renforcer. La sagesse nous guide dans une situation de combat, car on agit par intuition. La sagesse nous aide aussi à nous auto-discipliner, à nous voir intérieurement et à méditer,

CONFIANCE (SIN) : La confiance se développe à travers l’évolution elle-même de l’athlète. La confiance se traduit par une attitude de force, de sécurité et de ténacité qui avec le temps mènera l’athlète à utiliser la pleine totalité de ses capacités afin d’arriver au même niveau de maîtrise que son maître.

BONTÉ (SUN) : L’indulgence et la patience font partie de la bonté.

VERTU (DUK) : La vertu formera la force qui nous fait toujours avancer peu importe les difficultés que nous trouverons sur le chemin. C’est le moyen de surpasser l’épreuve. Les vertus du KYO HOON, aident les élèves sur le plan: mental, physique et spirituel. Les vertus leur donnent la capacité d’avoir confiance en eux et celle de rester humbles.

LOYAUTÉ (CHUNG) : La loyauté est une vertu qu’aujourd’hui nous l’appliquons envers notre école, notre maître, notre sincérité, nos amis et nos parents. La loyauté c’est être honnêtes.

COURAGE (YONG) : Le courage est la force d’affronter ce qui vient. Si l’on pratique cette vertu nous deviendront plus patients et plus forts. Si nous avons l’habitude de la pratiquer nous serons donc plus courageux.

3 commentaires

  1. certains individus pratiquant le taekwondo non pas de code moral, car ils ne pratiquent pas un ART MARTIAL mais plutôt un SPORT……..

    • Raymond Simoneau on

      Je suis judoka. Et j’ai constaté que c’est le côté sportif de mon art martial qui impose constamment le respect de notre code. Ceux qui font du judo koshein (extrême) qui s’apparente au vieux Ju Jitsu japonais ancestral sont moins sensibles aux valeurs morales de notre code.

  2. Pingback: Fanmeeting de Fabien YOON à Paris | Bonjour Corée

Leave A Reply